Logement privé, quand les propriétaires ne respectent plus les normes sanitaires

Si en 2003, le respect des normes sanitaires était encore acceptable avec ¼ des propriétés relouées après rénovation, ce n’est plus le cas depuis 2018. Les bailleurs ne s’embarrassent plus de la remise en état des lieux avant de reproposés le bien à la location. Seul 10 d’entre eux sont parfaitement entretenus selon l’Observatoire CLAMEUR.

-80 % de travaux avant relocation depuis 2013

Les travaux avant la relocation sont les nouveaux luxes que ne se paient plus les propriétaires. CLAMEUR, après étude du marché enregistre une diminution de 80 % du nombre de chantier de ce genre en France, soit de 13.3 % seulement en 2018. Les propriétaires ne font plus l’effort de remettre à neuf leur patrimoine.

Les conséquences de cette situation

Avec un état des lieux déplorable,  difficile de louer le bien à  bon prix. Certes, on enregistre actuellement une légère tension de la bulle immobilière. Mais elle n’est pas plus importante que l’inflation. Cette situation rend nettement les investissements locatifs moins attractifs.

Cette situation s’explique cependant de différentes manières. À Paris notamment, les propriétaires doivent vivre avec une règlementation trop stricte du loyer. Ce qui n’encourage pas ceux qui sont soucieux de vouloir faire plus de bénéfices. De plus, il y a la crise de l’emploi. Et pour ceux qui font face à une situation financière difficile, il y a les aides au logement et les financements divers et variés qui ralentissent l’augmentation des loyers et incite les propriétariser bailleurs à éviter les travaux d’entretien entre chaque locataire.

Halte à l’insalubrité

L’absence d’entretien des propriétés privées entraine non seulement la dégradation du bien, mais aussi le non-respect des normes de salubrité requises pour un bien en location. Pour mettre fin à cette situation, tout le monde doit prendre ses responsabilités :

  • L’État en premier lieu doit assurer une meilleure stabilité aux propriétaires des investissements locatifs.
  • Les promoteurs et gestionnaires locatifs doivent inciter davantage les propriétaires à entretenir leur propriété
  • Les bailleurs ne doivent plus jouer aux autruches et remettre toujours à plus tard les travaux de rénovation. En effet, vous pouvez cliquer ici pour trouver une entreprise de rénovation à Sète.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *