Le Costa Rica est une mince bande de terre de 200 km de largeur qui sépare la mer des Caraïbes de l’océan Pacifique. Il se situe exactement sur l’isthme qui relie l’Amérique du Nord à l’Amérique du Sud. Il est frontalier avec le Nicaragua au nord et le Panama au sud. Cela dit, la jungle est partout, au Costa Rica et c’est l’endroit idéal pour un voyage aventure.

Ce qui est à savoir plus sur Le Costa Rica

Ses parcs nationaux, ses réserves biologiques et ses aires protégées sont riches en biodiversité. C’est ce côté-là qui intéresse les amoureux de la nature lors d’un voyage en Costa Rica. C’est un pays qui est à découvrir absolument. Ils y trouveront une faune exceptionnelle, composée d’invertébrés, de poissons et de reptiles. Ces derniers comprennent des tortues de mer, des lézards, des geckos, des iguanes et des caïmans.
costarica
En outre, on y dénombre 150 à 160 sortes d’amphibiens, dont des grenouilles et des crapauds. Quant aux mammifères, on peut citer les coyotes, les cerfs de Virginie, les coatis, les singes, les tapirs et les tatous. Enfin, le Costa Rica est un véritable paradis pour les ornithologues puisqu’il abrite près de 903 populations d’oiseaux, dont 7 endémiques. Il est à noter que le merle fauve, que les locaux appellent « Yigüirro », est l’oiseau national du pays.

Costa Rica, le rendez-vous des surfeurs

Avec ses 1 290 km de côtes, le Costa Rica fait rêver les férus de sports aquatiques. Ces derniers tiennent à en profiter lors de leurs circuits Costa Rica. Tamarindo, par exemple, est l’endroit rêvé pour essayer quelques grands spots. C’est un village de la province de Guanacaste, dans la zone protégée de Las Baulas. Il doit son nom aux tamariniers qui le bordent. Au fil des années, Tamarindo est devenu une station balnéaire hébergeant des hôtels, des restaurants, des banques, des boutiques, une poste… Tamarindo est surtout connu pour ses plages magnifiques telles que la Playa Tamarindo, tellement immense et sublime avec son sable très clair.

Les surfeurs apprécieront la lame déferlante et les beaux rouleaux qui viennent mourir à l’embouchure de la rivière. Par ailleurs, la Playa Langosta convient à ceux qui recherchent des ondes plus grosses et plus rapides. Pour des vagues de qualité, la Playa Hermosa et Jacó sont parfaits. Bref, les autres plages du Costa Rica attendent les amateurs de sensations fortes : Playa Avellanas, Playa Negra, Playa Guiones, la plage branchée de Mal País, entre autres.

Costa Rica, un haut-lieu du rafting en eau vive

Le Costa Rica est une destination qui se prête aux activités nautiques, notamment le kayak de rivières et le rafting en eau vive.  Le kayak et le rafting sont des sports qui consistent à naviguer sur des sections de rivière comportant des rapides appelées eau vive.  Ces loisirs se pratiquent toute l’année, quoique la saison idéale coure de juin à octobre.

D’emblée, Tirrualba enchantera les visiteurs. Cette région constitue un lieu de rencard privilégié du rafting lors d’un voyage sportif au Costa Rica. En partant de San José, les vacanciers arriveront au Río Pacuare où ils joueront sur une eau vive de classe IV. Après, ils rejoindront le Río Reventazón pour une descente enivrante de 24 km dans une eau de classe IV+. En continuant vers l’ouest, les routards braveront les rapides, sans oublier d’admirer la forêt tropicale qui longe les plages du Parque Nacional Manuel Antonio. Les plus courageux, eux, descendront le difficile Río Naranjo. Le Río División, classe IV+, et le Río Savegre seront les dernières rivières à défier.