La SCI ou Société Civile Immobilière est une forme de société civile dotée d’une personnalité juridique et qui a un objet immobilier. Egalement appelée société de gestion immobilière, la SCI requiert une association de deux personnes minimum. Ces associés seront alors les bénéficiaires de la société mais ils s’engagent également à contribuer aux éventuelles pertes.

La SCI est gérée et représentée par un ou des gérants que les associés désignent. Ces gérants devront alors s’occuper de la gestion quotidienne de la société. Et s’il y a une ou des décisions à prendre concernant la société, elles seront décidées en assemblée générale.

Création

La création d’une SCI est simple et se fait dans un court délai. L’ideal etant de faire confiance a une agence-juridique.com  Mais comme elle est une société à part entière, il y a quelques conditions à remplir, notamment quatre.

Les associés : ils doivent être au moins deux, idéalement des personnes majeures, mais parfois des mineurs émancipés. Ces associés reçoivent des parts sociales en contrepartie de leurs apports dans la société.

Les statuts : Etant une société, la SCI doit avoir un statut. Les associés auront besoin de l’aide d’un notaire pour le rédiger. Dans le statut, on retrouve l’état civil des associés ; le nom de la SCI, sa durée de vie qui est de 99 ans, l’objet social de la SCI et l’adresse de son siège social.

Le capital : le capital de la société est appelé capital social. Il est composé des apports de chaque associé et ces apports sont divisés en parts sociales qui sont d’une valeur égale. Les apports peuvent être en nature (bien immobilier) ou numéraire (argent).

Les formalités : la dernière condition concerne les formalités. Il y a d’abord l’enregistrement des statuts qui doit se faire dans le mois qui suit leur signature.  Puis l’annonce légale qui consiste à publier dans un journal d’annonce légale un avis de constitution de la situation du siège social de la SCI.  Et enfin l’immatriculation qui est l’enregistrement de la SCI auprès du greffe du tribunal.