Le tréteau est un outil que les maçons, architectes et bricoleurs connaissent très bien. Il peut être fabriqué en différents matériaux et avoir différentes fonctionnalités. Il peut ainsi être plus ou moins robuste, fonctionnel et remplir différents rôles.

Tréteau en bois, métal ou plastique

Les tréteaux peuvent être classés en fonction de différentes caractéristiques. Et parmi ces caractéristiques, il y a la matière de fabrication. En effet, un tréteau peut être en bois, en métal ou en matière synthétique. Les tréteaux en bois sont en général peu coûteux, pliables, à base de pin, de hêtre ou de frêne. Ils sont parfaitement adaptés aux travaux de bricolage. Les tréteaux en métal sont souvent en acier ou en aluminium, plus ou moins légers, mais certainement plus robustes.

On pourrait croire que les tréteaux en métal sont plus robustes et supportent plus de charges que les tréteaux en bois, mais ce n’est pas toujours le cas. Si vous choisissez des tréteaux en bois de qualité et de bonne facture comme ceux proposés par la société Manches Bigeon, ils pourront être aussi résistants que les tréteaux en métal, tout en étant beaucoup moins chers. Il y a enfin les tréteaux en matière synthétique comme la résine ou le polypropylène. Ces modèles sont en général utilisés comme supports de travail ou établis dans les chantiers.

Les différentes caractéristiques d’un tréteau

En plus de la matière de fabrication, il y a plusieurs caractéristiques qui définissent le tréteau et sont donc à considérer avant de faire son choix. La caractéristique la plus importante est peut-être la capacité de charge du tréteau, c’est-à-dire le poids qu’il peut supporter. La capacité de charge d’un tréteau n’est pas une donnée généralement fournie par les fabricants. Mais vous pouvez toujours l’estimer prenant compte du matériau du tréteau, de ses dimensions et de sa conception.

En fonction de tous ces éléments, un tréteau peut supporter jusqu’à une tonne de charges. Les tréteaux se caractérisent aussi par leur taille et leur stabilité. La stabilité est plus ou moins importante en fonction des travaux à réaliser et de l’environnement de travail. Un tréteau sur lequel vous allez déposer vos outils de bricolage et un tréteau sur lequel vous allez vous mettre debout pour travailler (maçonnerie) nécessiteraient différentes exigences. Quant à la taille du tréteau, elle est à choisir de façon à vous permettre de travailler confortablement à votre hauteur. À noter qu’il y a des tréteaux réglables en hauteur.

Les différentes utilisations d’un tréteau

Un tréteau peut être utilisé de différentes manières. C’est avant tout un outillage indispensable pour les bricoleurs, maçons, architectes et autres professionnels du bâtiment et de l’artisanat. Il peut servir de support de travail quand vous souhaitez travailler du bois ou réaliser toute autre activité manuelle similaire. On utilise alors deux tréteaux, ou plus, pour former un établi d’appoint solide et stable.

Le tréteau peut également servir de moyen d’accès de travail. Les tréteaux en acier sont les plus utilisés dans ce cas, en raison de leur solidité et la possibilité de les régler en hauteur. Il faudra aussi utiliser un plancher d’échafaudage. En général, vous pouvez utiliser le tréteau pour vous mettre à hauteur lors de vos travaux de menuiserie, de peinture, de tapisserie, de métallerie, etc. Mais vous pouvez utiliser le tréteau, en particulier celui en bois, comme pièce d’ameublement. Deux petits tréteaux et un panneau (ou une planche), et votre bureau de travail est créé.

Sauf si vous avez des besoins bien particuliers, le tréteau en bois reste la solution la plus pratique et la plus économique, suffisant pour la majorité des travaux.